Ça y est c’est la rentrée ! Je vous avait promis cet été une série de 7 posts pour bien démarrer, chose promise, choses due ! J’ai laissé passer la première semaine de reprise, il m’a semblé que le réseau n’était pas très mobilisé sur LinkedIn, trop absorbé à la gestion de dizaines de mails 😉

Si vous avez bien suivi tous les posts qui ont fleuris sur LinkedIn avant l’été, vous avez sûrement mis la période estivale à profit pour : méditer, faire le point sur vos rêves, questionner votre projet de vie, vous reconnecter à votre moi intime, pour être enfin : “vous-même”, aligné “tête / cœur / corps” en route vers de nouveaux défis : les vrais, ceux de vos désirs intimes trop longtemps reniés ou sacrifiés sur l’autel du pragmatisme ou de ceux que vos parents avaient projeté pour vous !

Bref votre vie va changer… pour mieux je vous le souhaite…

Aucun texte alternatif pour cette image

Pour les autres (l’immense majorité en fait ;-), ceux qui ont conservé « le job d’avant l’été », vous reprenez peut-être plus reposés (ou pas !), peut-être plus bronzés (ou pas !), peut-être animés de cette impatience qui touchaient certains d’entre nous à l’idée de reprendre le chemin de l’école pour étrenner des fournitures scolaires toutes neuves (je sais, pour certains cette phrase est un concept !) et retrouver les copains et les copines…

Dans tous les cas c’est une césure importante dans l’année et comme toute page vierge elle est propice aux bonnes résolutions…

Si l’on part de l’idée que « manager c’est créer les conditions que la motivation des collaborateurs s’exprime » alors la question qui vous brule les lèvres est : « C’est quand les prochaines vacances ? » !

Non, plus sérieusement la question est : « Quelles sont ces conditions ? »

J’en en dénombré 7 qui donneront lieu à 6 posts à venir (la première étant évoqué dans celui-ci). Attention restez à l’affut les posts vont s’enchaîner très vite pour que vous soyez au top du Management d’ici la fin du mois en suivant 7 conseils simples, chaque post se terminera en effet par un conseil pragmatique !

J’ai toujours cherché à faire « court et pragmatique » dans mes articles… mais je me suis parfois étendu (on me l’a fait remarquer 😉 alors ma bonne résolution pour ces articles sera de faire bref … et pragmatique (et si vous souhaitez approfondir certaines notions vous trouverez des liens vers d’autres articles 😉 !

La première condition pour motiver ses collaborateurs c’est la capacité à donner du sens, facteur numéro 1 de motivation de l’être humain : le fameux « pourquoi » de Simon Sinek.

Il a été observé que lorsque l’on donne une consigne physique à effectuer à quelqu’un en lui donnant le sens de celle-ci le cerveau libère davantage de glucose au muscle pour faire l’effort. Ainsi quelqu’un qui fait un travail dénué de sens ressent souvent le sentiment de “laisser de la gomme” , de se fatiguer …. 

« Ah c’est pour cela que les posts de Linkdedin sur le projet personnel et l’alignement m’avaient parlé en début d’été ! », se disent peut-être certains d’entre vous ;-).

 

Aucun texte alternatif pour cette image

Concrètement, pour donner du SENS, on peut :

·    Relier ses exigences à la Vision : au cap définit par la Direction

·     Relier ses exigences à la Mission de son service : la phrase qui répond aux questions suivantes :

  •  Qui sont nos clients internes / externes ?
  • A quelles conditions sont-ils contents ?
  • Quelle est la plus-value que nous leurs devons ?

Quelle est votre mission, pas votre fonction, votre MISSION ?

 

. Relier ses exigences aux valeurs de l’entreprise :

Il n’y a que les (7) mercenaires pour croire que les valeurs c’est tarte à la crème !

·     Ou enfin relier ses exigences aux enjeux conjoncturels issus de l’analyse SWOT, fabuleux outil pour décrire un contexte en 1 visuel parlant :

Aucun texte alternatif pour cette image

Séquence conseil pragmatique :

Et pour y arriver il y a 1 réflexe à attraper : finir ses phrases par : « C’EST IMPORTANT PARCE QUE …».

  • « Je te demande de faire ceci, de travailler sur cela … et C’EST IMPORTANT PARCE QUE… », en concluant ainsi cela vous conduira “mécaniquement” à donner du SENS, parce que votre exigence sera toujours en lien soit avec la Mission, la Vision, les Valeurs de l’entreprise ou l’un des enjeux du moment.

A très bientôt pour la seconde condition d’un management motivant : Valoriser le Métier…

Share this entry